mardi 23 juin 2020
Le 20 mai 2020, la Commission européenne a présenté au Parlement européen, au Comité économique et social européen et au Comité des Régions  sa stratégie "De la ferme à la table" (A Farm to Fork Strategy - F2F) pour un système alimentaire équitable, sain et respectueux de l'environnement.
Cette stratégie s'inscrit au coeur du Pacte vert pour l'Europe, qui a pour objectif de "faire de l’Europe le premier continent neutre sur le plan climatique d’ici à 2050" et "est un élément essentiel du programme élaboré par la Commission pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies".

Elle se fixe plusieurs objectifs :
  • "bâtir une filière alimentaire qui convienne aux consommateurs, aux producteurs, au climat et à l'environnement" en assurant une production alimentaire durable, en assurant la sécurité alimentaire des populations, en promouvant des pratiques durables en matière de transformation des denrées alimentaires, de commerce de gros, de commerce de détail d'hôtellerie et de services de restauration, en promouvant une consommation alimentaire durable et facilitant l'adoption de régimes alimentaires sains et durables, en réduisant les pertes et le gaspillage alimentaires et en combattant la fraude alimentaire tout au long de la chaîne d'approvisionnement alimentaire.
    La Commission européenne envisage notamment de proposer "un étiquetage nutritionnel obligatoire harmonisé sur la face avant des emballages et [...] l’extension à certains produits de l’indication obligatoire de l’origine ou de la provenance".
  • "Rendre la transition possible" en s'appuyant notamment sur la recherche et l'innovation (notamment via le programme Horizon 2020). La Commission veillera également à ce que "des solutions sur mesure soient mises en place pour aider les PME de transformation de denrées alimentaires et les petits exploitants de commerce de détail et de services de restauration à développer de nouvelles compétences et de nouveaux modèles économiques tout en évitant des charges administratives et financières supplémentaires", avec l'appui du réseau Entreprise Europe.
  • "Promouvoir la transition mondiale".