mardi 04 août 2020
Les résultats de l'enquête menée régulièrement par la CGAD durant la crise sanitaire de la Covid-19 ont fourni des données détaillées pour les charcutiers-traiteurs. 65 % de ces entreprises sont restées ouvertes depuis le début du confinement, et 22 % l'ont été partiellement. 75 % ont déployé de nouvelles activités de livraison et portage à domicile, 17 % ont déployé la commande à distance, le drive ou le click and collect. 30 % ont fait des demandes de chômage partiel pour tous leurs salariés et 38 % pour une partie d'entre eux. 75 % connaissent une baisse de leur activité ; pour 35 % d'entre eux, celle-ci se situe entre 20 et 40 %, et pour 30 %, entre 40 et 60 %.

Parmi les mesures de soutien demandées, figurent notamment les demandes de rééchelonnement d'un ou plusieurs crédits à la banque (37 %), le PGE (prêt garanti par l'Etat, 13 %), la remise d'impôt (6 %). 71 % ont demandé un report de loyer à leur bailleur, et 29 % une remise (55 % ont obtenu satisfaction pour l'une ou l'autre de ces demandes).

Source(s) :

Enquête CGAD auprès des charcutiers-traiteurs .- in : Charcuterie et gastronomie , n° 456, 01/06/2020, 2p.