mercredi 13 février 2019
La CGAD a présenté les résultats d'une enquête réalisée par l'institut CSA, menée auprès d'un échantillon de 2500 Français, sur leur perception des commerces alimentaires de proximité (artisans, commerçants, restaurateurs).

Un quart des Français (27 %) se rend plus souvent qu'avant dans des commerces alimentaires de proximité. Même si 67 % se rendent au moins une fois par semaine dans une moyenne ou grande surface sous enseigne, ils sont plus d'un sur deux (53 %) à se rendre à la même fréquence dans un commerce de proximité indépendant.

Les deux critères essentiels pour les courses alimentaires sont la qualité des produits et le rapport qualité/prix, devant la diversité des produits et la traçabilité. La boulangerie est le commerce considéré comme indispensable par les Français, et le plus fréquenté, devant le primeur et la boucherie.

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d'une bonne image pour 89 % des Français. Les Français estiment qu'ils dynamisent les centres-bourgs/villes, créent du lien social et participent à l'aménagement du territoire. Ils les voient comme des structures à taille humaine, conviviales et dépositaires d'un savoir-faire. Ils sont 74 % à vouloir davantage de commerces alimentaires de proximité près de chez eux, notamment pour la boulangerie, le primeur et la poissonnerie.

Suivant le type de commerce, les Français sont plus ou moins fidèles à un commerçant : c'est davantage le cas pour le boucher, le charcutier-traiteur et le fromager, que pour le café-restaurant, la glace et les pâtisseries.

Source(s) :

Les Français et les commerces alimentaires de proximité. Artisans, commerçants, restaurateurs / CGAD , CSA Research .- in : CGAD, 11/02/2019, 30p. - En ligne sur le site de la CGAD