vendredi 08 novembre 2019
Selon les résultats d'une étude menée pour FranceAgriMer et l'OCHA (Observatoire CNIEL des Habitudes Alimentaires) en 2018, sur la consommation végétarienne en Europe, 5,2 % des Français se déclarent végétariens, végétaliens ou végans (contre 5,6 % en Allemagne, 2,8 % en Espagne et 8 % au Royaume-Uni).

En France, 2,3 % de la population déclarent ne jamais consommer de produits carnés, 1,7 % ne consommant ni produits carnés, ni poissons et fruits de mer, et 0,4 % aucun produit d'origine animale.

20 % se déclarent flexitariens (c'est-à-dire qu'ils limitent leur consommation de viande sans être exclusivement végétariens et sans que ce soit pour des raisons financières). 51 % d'entre eux seraient prêts à devenir végétariens.

En France comme au Royaume-Uni, le prix est un argument qui peut pousser les répondants à réduire leur consommation (en France, 27 % de ceux ayant réduit leur consommation de viande l'ont fait en premier en raison de son prix trop élevé).
Le profil des végétariens/végans est plutôt celui de jeunes, cadres et urbains