mercredi 05 août 2020
En 2019, l'activité commerciale connait une accélération malgré le contexte de ralentissement des prix.

Les ventes du commerce de détail et de l'artisanat commercial ne progressent que de + 0,3 % (contre 1,4 % en 2017). Les activités artisanales réalisent 16,8 Md€ de ventes en 2019. On constate une embellie des ventes en boulangerie-pâtisserie (+ 4,1 % en volume) tandis que les boucheries-charcuteries enregistrent une baisse de 1,4 %.

Le commerce hors magasin (vente à distance, vente à domicile, commerce de détail sur éventaires et marchés) est en revanche en progression (+ 3,2 % en volume).

L'emploi salarié progresse de 1,2 %, avec 3,2 millions de salariés, tandis que l'emploi non salarié commercial continue son recul. On constate une croissance du nombre de micro-entrepreneurs en 2017, plus forte dans le commerce et la réparation automobile que dans le commerce de détail.

Les créations d'entreprises sont dynamisées par l'accélération des immatriculations de micro-entrepreneurs : on dénombre 121 700 créations d'entreprises dans le commerce et l'artisanat commercial (+ 11 %).

L'évolution des habitudes de consommation des Français permet de nouveau à l'alimentaire spécialisé de maintenir son dynamisme, principalement pour les enseignes bio et les petites surfaces généralistes, au détriment des grandes surfaces.

Le printemps 2020, marqué par la crise sanitaire liée au covid-19, bouleverse l'activité commerciale, qui connaît alors une situation contrastée, avec des commerces de produits non alimentaires quasiment à l'arrêt.

Source(s) :

La situation du commerce en 2019. Tendances 2020 (éd.juillet). Rapport établi pour la Commission des Comptes Commerciaux de la Nation / INSEE .- in : INSEE, n° E2020/03, 10/07/2020, 75p., (Document de travail) - En ligne sur le site de l'INSEE