mercredi 16 juin 2021
L'étude réalisée sur le marché du bricolage 2020 par la FMB (Fédération des Magasins de Bricolage) et INOHA (Association des Industriels du Nouvel Habitat) révèle une année "hors du commun pour le marché français du bricolage."

La crise sanitaire de la Covid-19 a stoppé la dynamique du marché des deux premiers mois de 2020 bien entamée, malgré le contexte difficile (mouvement des Gilets Jaunes). "Dès le mois de mai [sortie du 1er confinement], des progressions de ventes à deux chiffres ont traduit une tendance de fond allant au-delà du rattrapage." La pandémie a favorisé le commerce en ligne renforçant les pure players (+ 84 %). La quasi totalité des rayons ont profité de cette croissance. "Les rayons Plomberie / Salles de bains / Cuisine (+ 9 %) et Electricité (+ 11 %) connaissent [cependant] une croissance plus modérée. Les Français ne semblent pas avoir priorisé l'aménagement de ces pièces, qui nécessitent des travaux techniques importants."

2021 semble bien se profiler (épargne des Français, politique du gouvernement en faveur de la rénovation énergétique des logements, comportements des nouveaux bricoleurs ou encore augmentation des transactions immobilières dans l'ancien).

Source(s) :

2020 : une année hors du commun pour le marché français du bricolage .- in : FMB, 13/04/2021, 4p. - En ligne sur le site de la FMB (Fédération des Magasins de Bricolage et de l'Aménagement de la Maison)