mardi 06 juillet 2021
Le Mouvement SOL, qui fédère une quarantaine de monnaies locales complémentaires (MLC), a mené entre octobre 2019 et mars 2021 une étude sur l'utilité sociale de ces monnaies, en s'appuyant sur un référentiel autour de 5 grands "registres" d'impact (Pouvoir Citoyen, Solidarité, Ecologie, Economie et Dynamiques territoriales) et sur une enquête auprès de 565 professionnels et 1 600 particuliers issus de plus de 50 monnaies locales.

Au plan économique, en délimitant la circulation de la monnaie à un territoire, les MLC permettent de maximiser les revenus de celui-ci. 22 % des professionnels adhérents notent un effet visible sur leur chiffre d'affaires suite à l'adhésion à la MLC. "Les valeurs et la solidité des réseaux d’adhérents aux monnaies locales permettent en outre la création de liens économiques renforcés entre les adhérents. Ainsi, par exemple, 30% des professionnels adhérents aux MLC ont déjà tranché en faveur d’un partenaire commercial en raison de son utilisation de la monnaie locale."
Le passage au numérique semble être un prérequis au changement d’échelle d’une monnaie locale, ne permettant pas l'adhésion de nouveaux profils d'utilisateurs.

Source(s) :

Monnaies locales : monnaies d'intérêt général. Etude sur l'utilité sociale des monnaies locales complémentaires / Mouvement SOL .- in : site Mouvement SOL, 01/04/2021, 52p. - En ligne sur le site du Mouvement SOL