vendredi 24 décembre 2021
La 2ème édition de l'Observatoire Alimentation & Familles de la Fondation Nestlé France, réalisé avec Ipsos, dresse le bilan des comportements alimentaires des Français en 2021, et met l'accent sur les conséquences de la pandémie sur leurs habitudes.
Près de 8 Français sur 10 gardent un bon souvenir de l'alimentation et des repas pendant la pandémie et près d'un sur 2 a apprécié cuisiner des plats "maison".
L'enquête révèle que la présence d'enfants est un "moteur de l'équilibre et de la transition alimentaire dans les foyers", notamment pour l'équilibre des repas et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle souligne également une accélération, avec la pandémie, de la transition vers des comportements alimentaires plus équilibrés (26 % ont notamment réduit leur consommation de viande) et responsables (37 % des Français font attention au gaspillage, 32 % au suremballage, 28 % utilisent leurs restes pour un autre repas).
Cependant, le retour à la normale s’accompagne de davantage de tensions, avec un retour au besoin de rapidité, de simplicité et d’équilibre, et le recours au télétravail met à mal pour 1/3 des télétravailleurs le rituel de la pause déjeuner.
La volonté de manger équilibré est avant tout freinée par le prix (45 %), le temps (37 %) et l'inspiration (36 %).

Source(s) :

83 % des Français discutent avec leurs enfants de l'alimentation et du bien-manger .- in : site Ipsos, 03/12/2021, 5p. - En ligne sur le site d'Ipsos