mardi 25 janvier 2022
Le baromètre Sofinscope créé par Opinion Way à la demande de Sofinco en 2011 suit les tendances de consommation des Français et l'impact sur leurs dépenses au quotidien.
10 ans après sa création, il rend compte de l'évolution de ces tendances et met en lumière la volonté des Français de mieux consommer, sans pour autant vouloir moins consommer.
Le poste de dépenses ayant significativement augmenté est le logement (+ 16 % en 10 ans), ce qui a entrainé une réduction des autres dépenses de consommation (pour 59 % des Français).
Le budget consacré à l'alimentation se maintient à un niveau élevé et constitue le 2ème poste de dépenses des Français (385 € / mois en moyenne en 2017). L'attention est portée à la qualité, 55 % des Français déclarant faire plus attention à la qualité qu'au prix. 52 % déclarent qu'acheter chez les commerçants producteurs (boucher, charcutier, agriculteur...) "revient plus cher mais en vaut la peine', mais la grande surface reste le lieu d'achat privilégié.
L'énergie constitue un budget dont le sentiment de hausse est prononcé. On constate cependant en 2021 une réduction des écogestes, notamment chez les jeunes. Pour limiter la consommation d'énergie, de nombreux Français ont déjà réalisé des travaux de rénovation énergétique à leur domicile : double vitrage (58 %, et 12 % envisagent de le faire), isolation des combles (40 %), des toits (35 %), des murs (15 %). On constate cependant depuis 2012 une stagnation du recours à ces travaux.
Les autres postes de dépenses étudiés sont les transports (en forte baisse depuis 2010), les loisirs et vacances, la santé, l'équipement technologique.

Le baromètre souligne la redéfinition des habitudes de consommation "dans un contexte d'incertitudes sur l'impact à long terme de la crise sanitaire". Ces évolutions concernent notamment l'usage et l'achat des véhicules, le rapport à la possession d'équipements et de biens (avec un intérêt accru pour la location ou l'échange entre particuliers), l'émergence de modes de consommation alternatifs (avec les "effets pervers" que peut engendrer l'écosystème de l'économie collaborative). Une incertitude demeure quant à l'après-crise sanitaire, les Français pouvant aussi bien adopter une attitude "frugale" que revenir à la consommation.

Source(s) :

Sofinscope. 10 ans de consommation des Français / Opinion Way pour Sofinco .- in : site Opinion Way, 07/01/2022, 48p. - En ligne sur le site d'Opinion Way