jeudi 07 décembre 2017
En 2016, 99 % des entreprises européennes sont des PME et près de 93 % sont des micro-entreprises (moins de 10 salariés). L'ensemble des PME emploie 93 millions de personnes, constituant 67 % de l'emploi total dans le secteur non-financier de l'UE-28 et générant 57 % de la valeur ajoutée.

En 2016, les PME européennes ont continué à se remettre de la crise financière. Cette reprise devrait se confirmer en 2017 et 2018. Les prévisions d'emploi indiquent une augmentation de 1 % en 2017 et de 0,9 % en 2018.

Les entreprises à fort développement (start-ups et scale-ups) jouent un rôle important dans la création d'emploi. Les données 2012-2014 indiquent cependant que 90 % des créations d'entreprises relèvent des secteurs traditionnels (hors secteur des nouvelles technologies).

Beaucoup de PME européennes sont dirigées par des travailleurs indépendants : à peu près 31 millions dans l'UE-28. Leur nombre varie d'un Etat membre à l'autre : 7,7 % au Danemark et 29,5 % en Grèce. Les entreprises créées par des travailleurs indépendants ont un taux de survie à 5 ans compris entre 30 % et 60 %.

Le "SME performance review" est l'un des outils utilisés par la Commission européenne pour suivre et surveiller les progrès des différents pays dans la mise en place du Small Business Act (SBA). Il se compose d'un rapport annuel et de fiches d'information SBA par pays.

L'édition 2016/2017 du rapport sur les PME européennes contient un focus sur le travail indépendant incluant notamment des données par pays (Chypre, Finlande, France, Luxembourg, Slovaquie, Suède).

Source(s) :

Annual report on european SMEs 2016/2017. Focus on self-employment / Commission Européenne .- in : DG Growth, 23/11/2017, 189p. - En ligne sur le site de la DG Growth, le focus sur le travail indépendant

En savoir plus :

sur le travail indépendant dans l'Union européenne : https://ec.europa.eu/docsroom/documents/26563/attachments/4/translations/en/renditions/native