vendredi 13 mai 2022
L'indice de réparabilité est obligatoire depuis le 1er janvier 2021 sur 5 types de produits (lave-linge à hublot, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon).

Une enquête menée par FEDELEC, entre le 19 et le 30 novembre 2021, auprès de 2 500 artisans réparateurs et distributeurs-réparateurs en mesure leur pratique.

95 % des répondants déclarent connaître l'indice de réparabilité (contre 56 % en janvier 2021). Pour plus de la moitié, leur avis est plutôt négatif à son égard (information insuffisante pour être efficace, trompeur, pas vraiment utile). Près d'un tiers considère que les notes attribuées aux produits sont trop généreuses. Le jugement des professionnels varie en fonction des produits : il est meilleur pour les lave-linge et les téléviseurs.

Du point de vue des distributeurs-réparateurs, seuls 44 % d'entre eux déclarent disposer systématiquement des notes de réparabilité à la réception des produits concernés et 15 % des documents de synthèse de la notation. Lorsque ces notes sont disponibles, ils sont près de 76 % à les afficher. 39 % indiquent que les consommateurs les prennent en considération.