lundi 14 juin 2021
L'INSEE Normandie publie des données sur les travailleurs-clés du premier confinement, la pandémie ayant conduit à mettre en place des mesures restrictives. Cette première période de confinement, du 17 mars au 11 mai 2020, a été la plus restrictive, "autorisant seulement le maintien des activités correspondant aux besoins vitaux de la population (essentiellement se nourrir et se soigner). Cette situation très particulière, ayant conduit à la définition d'un ensemble d'actifs qui ont dû continuer à travailler en « présentiel », a donné l'occasion de mieux identifier ces « métiers-clés », les plus indispensables en cas de crise sévère."

En Normandie, ces travailleurs-clés représentent "plus d'un emploi sur cinq et se retrouvent majoritairement dans le domaine de la santé, mais aussi dans l'aide à la personne, dans certains commerces, le transport, la propreté, etc." [Parmi ceux-ci : les bouchers, les charcutiers, les chauffeurs de taxis les boulangers-pâtissiers].

Source(s) :

Les « travailleurs-clés » du premier confinement, plus d’un emploi sur cinq en Normandie / Follin Jérôme, Roger Pauline, Insee .- in : INSEE Flash Normandie, n° 103, 25/05/2021, 2p. - En ligne sur le site de l'INSEE