mardi 26 juillet 2022
En 2021, l'activité des commerces connaît un rebond, notamment dans le commerce de détail (+ 4,5 %) et le commerce et la réparation automobile (+ 5,7 %). On constate notamment une progression de + 5,6 % dans l'alimentaire en magasin spécialisé et l'artisanat commercial. La hausse est notamment forte chez les boulangers-pâtissiers (+ 14,7 %), beaucoup plus modérée en boucherie-charcuterie (+ 0,9 %).
Au 1er trimestre 2022, l'activité serait supérieure au 1er trimestre 2019, à l'exception du commerce et de la réparation automobile qui atteindrait à peine les niveaux d'avant-crise.
L'emploi salarié total du commerce de détail croît de 3,6 % en 2021, celui du commerce et de la réparation automobile de + 1,4 % (avec une progression de + 5,2 % dans le commerce et la réparation de motocycles). On constate une persistance des difficultés de recrutement (71 % de recrutements jugés difficiles contre 58 % dans l'ensemble des secteurs), notamment chez les ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique et les carrossiers automobiles.
Les créations d'entreprises ont progressé de 6,5 % dans les secteurs commerciaux et l'artisanat commercial en 2021 (et + 20,8 % hors micro-entrepreneurs).

Source(s) :

La situation du commerce en 2021 (ed. juin). Rapport établi pour la commission des comptes commerciaux de la Nation / INSEE .- in : INSEE, n° 2022-07, 30/06/2022, 72p., (Documents de travail) - En ligne sur le site de l'INSEE