jeudi 24 mai 2018
Le 22 mai 2018, s'est tenu à Bercy le comité stratégique de la filière automobile, qui a permis d'acter le contrat stratégique de la filière automobile pour la période 2018-2022, en présence du ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, de la ministre des Transports Elisabeth Borne et du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, ainsi que de Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, Filière Automobile & Mobilités.

Un plan d'actions portant sur 4 projets structurants, pour lesquels l'Etat et la filière prennent des engagements réciproques, a été élaboré :
  • être acteur de la transition énergétique et écologique : multiplier par 5 d'ici 2022 les ventes de véhicules électriques, 100 000 bornes de recharge disponibles en 2022, aller vers la batterie de 4ème génération, développer les usages de l'hydrogène en mobilité...
  • créer l'écosystème du véhicule autonome et expérimenter à grande échelle, pour offrir de nouveaux services de mobilité
  • anticiper l'évolution des besoins en compétence et emplois : l'ambition est notamment d'accroître d'au moins 50 %  d'ici 2022 le nombre d'apprentis ou de formation en alternance
  • renforcer la compétitivité de la filière automobile : un "Accélérateur PME" sera lancé par Bpifrance pour la filière automobile, pour accompagner 150 à 180 entreprises vers l'international, le Fonds d'avenir automobile (FAA) sera prolongé de 4 ans et dôté de 135 M€.
Pour chacun de ces projets, des livrables ont été définis.

Source(s) :

Contrat stratégique de la filière Automobile 2018-2022 .- in : Portail de l'Economie, des finances, de l'action et des comptes publics, 22/05/2018, 28p. - En ligne sur le site du Portail de l'économie, des finances, de l'action et des comptes publics