vendredi 29 mai 2020
A la demande de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire de l'Assemblée nationale, la Cour des Comptes publie un rapport faisant état de la structuration de la filière forêt-bois en France.
La filière forêt-bois, qui représente 60 Md€ et 440 000 emplois en France, connaît une crise depuis plusieurs années.

Le rapport émet 8 recommandations autour de 2 grands axes d'action pour une meilleure structuration de la filière :

"I - Préserver la ressource forestière et soutenir les industries de transformation du bois :
  • Créer un fonds pour le repeuplement unique, simple et à la hauteur des besoins
  • Évaluer les dépenses fiscales en vue d’une gestion active de la forêt
  • Adapter les populations de grand gibier aux besoins de la forêt
  • Développer le financement des services environnementaux
  • Soutenir le développement des industries de transformation du bois

II - Promouvoir une politique de filière de filière cohérente, auplus près des territoires et à l'écoute des citoyens
  • Renforcer le pilotage interministériel de l’État
  • Donner à la filière les moyens de poursuivre sa structuration
  • Valoriser l’échelon régional et local
  • Donner aux opérateurs publics les moyens d’appuyer toute la filière
  • Développer la communication autour de la forêt."

Le rapport a été réalisé avant la crise du Coronavirus ; l'impact de la crise sur la filière n'est pas pris en compte dans le rapport.

Source(s) :

La structuration de la filière forêt-bois, ses performances économiques et environnementales / Cour des Comptes .- in : Cour des Comptes, 01/04/2020, 151p. - En ligne sur le site de la Cour des Comptes