mercredi 26 juin 2019
Le secteur du bâtiment produit près de 42,2 millions de tonnes annuelles de déchets, dont 11, 2 millions de tonnes pour le second œuvre. Les fenêtres bois, dont 5 à 6 millions partent chaque année à l'enfouissement "sont représentatives des déchets complexes du second œuvre qui ne sont ni réemployés ni recyclés".

Une étude publiée par l'ADEME retrace le projet FENÉCOCIR (Fenêtres en bois et Économie Circulaire), mis en oeuvre dans le cadre d'un chantier d'insertion, qui a permis la réalisation d'une gamme variée de produits (jardinières, lombricomposteur, mobilier d'intérieur, parquets de bois de bout..) à travers un atelier bois « Fenêtres Détournées ». L'étude souligne que la création de ce type d'atelier pourrait être reproduite dans d'autres régions, notamment en Ile de France.

Source(s) :

Fenêtres en bois détournées. Fenecocir région Nouvelle-Aquitaine. / ADEME, CHANTIERS PEUPINS, ADEME Nouvelle-Aquitaine .- in : ADEME, 30/11/2018, 24p., (Expertises) - En ligne sur le site de l'Ademe