Mise à jour le 28/06/2024

Ameublement français (L')
Les chiffres RSE.- in : Rapport d'activité 2023. - in : Ameublement français (L'), 14/06/2024, 4 p.
Le rapport d'activité de l'Ameublement français fournit des chiffres clés sur la filière ameublement en 2021, 2022 et 2023 : nombre d'entreprises, nombre de salariés, production, répartition des emplois par région, santé financière des entreprises (créations, liquidations judiciaires depuis 2018, évolution de la structure financière 2018-2022, évolution de la rentabilité 2018-2022), le marché français (segments de produits, évolution du marché, circuit de distribution), l'export, l'international.
Le secteur comprend 15 562 entreprises en 2021 (dont 14 967 TPE parmi lesquelles 13 007 n'ont pas de salarié). Elles emploient 36 163 salariés en 2022 et ont généré 8,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires production en 2023. Les PME et ETI (4 % des entreprises) représentent plus de 85 % des emplois salariés et du chiffre d'affaires du secteur de la fabrication d'ameublement. Tous les segments ont enregistré une activité à la baisse en 2023 par rapport à 2022, exceptés ceux de la cuisine et de la literie restés stables.
45 % des effectifs salariés sont concentrés dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes (18 %), Grand Est (15 %) et Pays-de-la-Loire (13 %). 3 493 apprentis relèvent de la convention collective de la fabrication d'ameublement en 2023 (soit 9 % des effectifs salariés). La grande distribution ameublement représente 38,5 % des circuits de distribution (4,1 % pour les autres circuits dont font partie les artisans).
75 % des exportations sont réalisées en Europe.
96 % des déchets d'ameublement sont recyclés ou revalorisés.
En ligne sur le site de l'Ameublement français

Contrat d'objectifs & de performance 2024-2027.- in : CODIFAB, 11/06/2024, 62p.
Le 7 juin 2024, le Comité de développement des industries françaises de l'ameublement et du bois (CODIFAB), et les 7 organisations professionnelles de l'ameublement et du bois (l'Ameublement Français, l'UFME, l'UIPC, l'UMB-FFB, l'UICB, l'UMB-CAPEB et l'UNAMA) ont signé avec l'Etat le contrat d'objectifs et de performance (COP) pour la période 2024-2027.
Il comprend 16 actions articulées autour de 3 axes stratégiques :
  • Transition écologique et énergétique
  • Transformation numérique et industrie du futur
  • Souveraineté industrielle et résilience.
Il présente également une série d'indicateurs clés par grandes thématiques.
En ligne sur le site du CODIFAB

FCGA
Activité et tendances - 2023, dans l'ombre de l'inflation
. - Paris : FCGA, 01/04/2024, 19 p. (France des TPE (La) (FCGA)).
L'étude présente l'évolution du chiffre d'affaires en 2023 de 28 professions du commerce et de l'artisanat en France, en comparaison avec celui de l'année 2022. Chiffres clés par secteur d'activité, dont celui de la menuiserie.
Document à commander auprès de la FCGA

FCBA
Mémento 2023. - Paris : FCBA, 26/02/2024, 48 p.
L'institut technologique FCBA a publié son mémento 2023 dans lequel il propose une description de la forêt européenne, mondiale et française (superficie, production), des données sur l'économie de la filière bois française (récolte, données régionales, facturation et production [parquets, charpentes et menuiseries, emballages en bois, meubles en bois...], valeur ajoutée, nombre d'emplois), des données sur la production d'énergie, l'exploitation forestière, la caractérisation des essences, les coefficients de conversion, les indicateurs de consommation.
La valeur ajoutée du marché du meuble représente moins de 2 milliards d'euros sur l'ensemble de la filière, et environ 23 000 emplois.
Cartographie : localisation des usines (+ nom de l'établissement) en fonction de leur production - Nombre de salariés en 2020 (dont 1 à 9 salariés) des sites de production de meubles. Répertoire.
En ligne sur le site du FCBA

CNEF, IPEA, Ameublement français (L')
Dossier de presse Filière Meuble
. - in : Ameublement français (L'), 07/02/2024, 12 p.
En 2023, le marché du meuble affiche une baisse de - 2,5 %, pour atteindre 14,6 milliards d'euros. Tous les segments sont en recul, excepté celui de la literie (+ 1,2 %). La cuisine intégrée et le meuble de salle de bains sont les familles de produits qui enregistrent les plus fortes baisses (respectivement - 6,9 % et - 5,6 %). La grande distribution ameublement occupe la meilleure part de marché dans les circuits de distribution (38,5 %).
L'année 2023 affiche un « retour à la normale » en fort contraste avec les deux années historiques précédant le Covid. "Dans un contexte global de consommation morose, le secteur de l'ameublement a démontré sa résilience, avec un maintien à date du nombre de magasins."
En 2024, les intentions d'achats des ménages se révèlent à la hausse pour presque toutes les familles de produits d'ameublement.
Pour maintenir le marché du meuble, les professionnels du secteur ont mis en place des initiatives pour soutenir le pouvoir d'achat (multiplication des facilités de paiement, offres de réparation et de location de mobilier). Ils poursuivent également leurs investissements pour renforcer l'offre de service (magasins digitalisés) et soutenir le dynamisme du marché à moyen terme.
En ligne sur le site de l'Ameublement français

Idées Business. - in : site Propulse by CA, 2023-2024, mult. p.
Les fiches "Idées Business" proposent une présentation de différents métiers : le marché, les tendances, la réglementation, l'exercice de l'activité, les points de vigilance du métier. Fiches à consulter en ligne sur le site Propulse by CA :
- Scierie

Données de la filière.- in : Observatoire économique France Bois Forêt, 2016-2023
Données sur les différents segments de la filière bois-forêt :
- Amont forestier : Pépiniéristes, Propriétaires Forestiers Privés, Office National des Forêts, Experts Forestiers, Coopératives Forestières, Entreprises de Travaux Forestiers
- Industrie - Entreprises - Négoce : Exploitations Forestières - Scieries, Emballage bois, Parquets, Charpentes
- Construction bois
- Énergie bois
L'Observatoire fournit également des données régionales et internationales.
En ligne sur le site de France Bois Forêt

Dares
Portraits statistiques des métiers. - Paris : DARES, 08/09/2022, mult p.
La Dares présente les portraits statistiques de 225 métiers répartis en 22 catégories sur la période 1983-2018 à partir de l'enquête Emploi (Insee), du recensement de la population (Insee), des données Dares et Pôle emploi.
Chaque métier est caractérisé par des données sur la dynamique de l'emploi, les caractéristiques des personnes en emploi, la qualité de l'emploi, les caractéristiques des employeurs, les demandeurs d'emploi et les tensions sur le marché du travail.
Parmi les catégories de métiers présentées figurent celles du travail du bois et de l'ameublement.
Un comparateur permet de constater les différences entre deux métiers sur les principaux indicateurs.
En ligne sur le site de la Dares

Voir aussi : les Portraits statistiques de branches - Paris : Dares, 28/11/2023, mult.p.
Les portraits statistiques de branches professionnelles fournissent, pour l'année 2021, sous forme interactive, des données chiffrées relatives aux effectifs et caractéristiques de l'emploi (nombre d'entreprises, d'établissements et de salariés ; taux de CDD ; taux de temps partiel), à la mixité et à l'écart salarial, à la rémunération, à la répartition des établissements et des salariés par département et région (cartographie). En ligne sur le site de la Dares

Xerfi Spécific, UNAMA, CODIFAB, ADSAA
Etude structurelle des métiers de l'artisanat de l'ameublement - Données 2021. - Paris : UNAMA, 01/08/2022, 77 p.
Le rapport de branche du secteur de l'ameublement révèle une hausse du nombre d'entreprises et du chiffre d'affaires en 2021. La profession compte 23 300 entreprises en 2021 (+ 7 % par rapport à 2015). La part d'entreprises n'ayant aucun salarié représente 69,5 % de l'ensemble du secteur (contre 65 % 2015). Le chiffre d'affaires s'élève à 4,15 Md€ en 2021 (+ 2,5 % par rapport à 2015). 18 % des entreprises exportent. Les entreprises ont investi 160M€ en 2021, ce qui représente 4 % du CA. 64 % des artisans ont investi dans l'acquisition de machines. Plus d'un tiers des entreprises ont été créées ou reprises après 2010. 42 % des artisans disposent d'un magasin ou d'une salle d'exposition, dont 39 % sont situées en centre-ville. Plus de la moitié des entreprises utilisent internet comme outil de vente.
Le secteur comptabilise 66 400 actifs (- 9 % par rapport à 2015), présents essentiellement dans l'ébénisterie (82,5 % des actifs), et 39 100 salariés. Les non-salariés représentent 41 % des actifs. Les apprentis représentent 11 % des emplois salariés. Un tiers des chefs d'entreprises de l'artisanat de l'ameublement travaillaient auparavant dans un autre secteur d'activité. La part des salariés titulaires d'un CAP-BEP s'est nettement réduite en 10 ans, au profit des salariés plus diplômés : 17 % sont titulaires de diplômes de niveaux supérieurs en 2021 contre 7 % en 2011. 4,5 % des entreprises emploient au moins un salarié handicapé.
L'intérêt suscité par la formation continue tous métiers confondus continue de baisser (42 % en 2021 contre 49 % en 2015).
Seul 1/4 des chefs d'entreprise pense à la transmission de son entreprise.
En ligne sur le site de l'UNAMA

Bpifrance Création
Dossiers Projecteurs.- Paris : Bpifrance Création, dernière édition.
Les dossiers Projecteurs de Bpifrance Création constituent pour les porteurs de projets entrepreneuriaux un outil de premier niveau d'analyse du métier dans lequel ils souhaitent se lancer.
Chaque dossier présente de façon synthétique et pédagogique une description de l'activité sur les plans économique et réglementaire, les tendances, les chiffres-clés du métier et du marché, l'analyse de la clientèle, la règlementation applicable, les contacts et les sources d'information.
Fiche à consulter :
  • Créer une entreprise de menuiserie
Documents numériques à commander sur la librairie de Bpifrance Création

Portraits statistiques de branche.- in : Site du CEREQ, janvier 2017
Données statistiques sur les secteur du bois et de l'ameublement, du travail du bois, et de la fabrication de meubles : caractéristiques de l'appareil productif et indicateurs économiques (les établissements, les entreprises) ; caractéristiques et usages de la main d'œuvre (qualifications, attributs des personnes, pratiques de GRH) ; renouvellement de la main d'œuvre et insertion des jeunes (ancienneté, entrées/sorties, origine de la main d'œuvre, entrée des jeunes) ; zoom par catégories socioprofessionnelles, par sexe et par âge, données sur la part des artisans. En ligne sur le site du CEREQ :