lundi 22 mars 2021
Centre Inffo publie son baromètre de la formation professionnelle, réalisé auprès d'un échantillon de 1 626 actifs français âgés de 18 ans et plus (4 % d'artisans, commerçants et chefs d'entreprise ; 6 % d'indépendants ; 11 % d'entreprises de 1 à 9 salariés).

Les principaux résultats révèlent notamment que 68 % des personnes interrogées ont confiance en leur avenir professionnel et 42 % pensent que leur métier évolue très vite. Près de la moitié affirment qu'ils feront le même métier dans les 5 années à venir mais pas forcément de la même manière. 49 % pensent à se reconvertir à plus ou moins long terme.
Les personnes interrogées portent un regard positif sur la formation professionnelle : une grande majorité estime qu'elle permet de s'améliorer dans sa pratique professionnelle, d'évoluer professionnellement ou de garder son employabilité.
78 % des actifs pensent que chacun est responsable de son parcours de formation. 85 % ont déjà émis des souhaits de formation ou sont susceptibles de le faire. Plus de la moitié des actifs se sentent cependant mal informés sur les sujets autour de la formation professionnelle, notamment les plus âgés ou les plus diplômés. L'apprentissage et le bilan de compétences sont les 2 dispositifs de formation les plus connus.
48 % des actifs interrogés souhaitent suivre une formation au cours des 12 prochains mois (65 % des travailleurs indépendants ne l'envisagent pas). Les formations les plus demandées concernent les langues étrangères et l'informatique. Le manque de temps est le premier argument évoqué pour ceux qui n'envisagent pas d'en suivre une.

Le baromètre propose un focus sur la reconversion professionnelle : 20 % des personnes interrogées sont en train d'en préparer une et 27 % l'envisagent avant tout pour "faire un métier plus proche de ses valeurs" (86 %). 62 % des personnes en reconversion sont accompagnées dans leurs démarches.

Source(s) :

Le baromètre de la formation professionnelle 2021 .- in : Centre Inffo, 01/02/2021, 68p. - En ligne sur le site du Centre Inffo