mercredi 12 mai 2021
Bpifrance Le Lab et Rexecode ont présenté la nouvelle édition de leur baromètre trimestriel sur la trésorerie, l'investissement et la croissance des PME, basé sur les réponses d'un panel de 1 988 dirigeants de TPE/PME entre le 19 et le 28 avril 2021.

Sur les 3 derniers mois, la situation de trésorerie des PME/TPE se maintient, et "les inquiétudes sur l'évolution de la trésorerie dans les trois prochains mois se dissipent" : 27 % des dirigeants anticipent une détérioration (- 9 % par rapport au précédent baromètre). Les délais de paiement des clients se dégradent légèrement, 17 % des dirigeants jugeant qu'ils sont en augmentation, comme vis-à-vis des fournisseurs.

72 % des PME ont eu recours aux organismes de crédit pour financer leur exploitation courante (+ 2 %). Parmi elles, seules 14 % des entreprises ont rencontré des difficultés d'accès au financement (- 2 %).

Les projets d'investissement sont en progression, 57 % des dirigeants souhaitant investir en 2021 (contre 55 % au trimestre précédent). Les principales dépenses d'investissement concernent le renouvellement et/ou la modernisation des équipements et installations. L'introduction de nouveaux produits ou services est le troisième motif d'investissement cité. Les investissements en lien avec l'environnement (économies d'énergie, recyclage...) sont en nette hausse.
Le recours au crédit bancaire pour le financement des investissements est en recul (70 %, soit - 3 %), et 20 % des entreprises rencontrent des difficultés d'accès au crédit d'investissement (+ 2 %).

Les difficultés de recrutement redeviennent un des principaux freins à la croissance (à 44 %, + 6 points), juste derrière le niveau de la demande (45 %, - 5 points).

Le baromètre comporte un focus sur l'impact de la crise sur l'activité et le financement des entreprises.
52 % des dirigeants de TPE/PME estiment que leur activité reviendra rapidement à la normale, dont 8 % qui se jugent en mesure de rattraper les pertes subies.
27 % des dirigeants ont reporté leurs projets d'embauche, 8 % les ont annulés. Ils sont un tiers à reporter leurs projets d'investissement, et 6 % à les annuler.
66 % des PME interrogées ont recouru ou comptent recourir au prêt garanti par l'Etat (PGE), la grande majorité comptant l'utiliser comme un levier de trésorerie. "21 % des dirigeants de PME / TPE ont utilisé leur PGE pour rembourser des dettes préexistantes ou pour régler des charges fixes durant les confinements. 14 % l’ont mobilisé pour financer leurs investissements et 7 % pour la rémunération de leurs salariés." 66% n'ont utilisé qu'une minorité du prêt ou ne l'ont pas utilisé du tout. 16 % envisagent de rembourser intégralement leur PGE en 2021 (contre 9 % en février dernier).

57 % des dirigeants interrogés estiment disposer d'une trésorerie suffisante pour faire face aux répercussions de la crise (chiffre le plus élevé depuis la création de cette question dans le baromètre).

Source(s) :

Trésorerie, investissement et croissance des PME / TPE - Baromètre trimestriel / Bpifrance Le Lab, Rexecode .- in : site Bpifrance Le Lab, 10/05/2021, 21p. - En ligne sur le site de Bpifrance Le Lab