mercredi 18 mars 2020
L'enquête sur l'accès au financement des PME européennes (SAFE) a été mise en place par la Commission européenne et la Banque Centrale Européenne en 2008. Publiée annuellement à partir de 2014, l'enquête couvre les Etats membres de l'Union européenne ainsi que l'Islande, la Turquie, le Monténégro, l'Albanie, la Serbie, la Macédoine, la Bosnie-Herzégovine et le Kosovo.

Elle examine, par pays et dans leur ensemble, l'usage des financements externes, l'accès aux sources de financements externes, la vision prospective des entreprises, leur situation financière, les principaux problèmes rencontrés, leur capacité d'innovation, les entreprises à croissance rapide et les Gazelles, les entreprises exportatrices.

Les résultats 2019 indiquent que les trois principales sources de financements sont les lignes de crédit (pour 51 % des PME), le leasing (47 %) et le prêt bancaire (46 %). Le financement en fonds propres est pertinent pour 11 % des PME. En 2019, 28 % ont utilisé les lignes de crédit ou le découvert bancaire. Les financements sont utilisés pour des investissements fixes (40 %), les stocks et le fonds de roulement (57 %), le développement de nouveaux produits (20 %), l'embauche ou la formation des salariés (22 %) et le refinancement des obligations (13%).

Source(s) :

Survey on the access to finance of enterprises (SAFE). Analytical report 2019 / Commission Européenne .- in : DG Growth, 02/12/2019, 190p. - En ligne sur le site de la Commission Européenne