mardi 04 mai 2021

Dans le cadre des travaux du Comité de suivi et d’évaluation des mesures de soutien financier aux entreprises confrontées à l’épidémie de Covid-19, la Direction Générale du Trésor a développé un outil de micro-simulation permettant d’estimer l’impact de la crise, ainsi que des mesures mises en place pour y répondre, sur la situation financière de près de 2 millions d’entreprises françaises.

Les résultats montrent l’efficacité du soutien public : la hausse de la part d’entreprises insolvables (par rapport à une année sans crise) aurait été de 8,3 points sans celui-ci, alors qu’elle est limitée à 3 points par le soutien public. En revanche, « si le soutien public a été déterminant pour de nombreuses petites entreprises, il n'a pas empêché un endettement important de certaines plus grandes entreprises. »

L'insolvabilité frappe différemment les secteurs et affecte des entreprises plus productives qu'habituellement.

A plus long terme, l’endettement des entreprises pourrait freiner leur investissement, même si une modélisation sur la R&D suggère que la hausse des contraintes financières liées à la crise n’aurait pas d’impact significatif sur les dépenses de R&D (sauf pour celles qui investissent ponctuellement en R&D).

Source(s) :

L’impact de la pandémie de Covid-19 sur les entreprises françaises / DG Trésor .- in : Trésor Eco, 20/04/2021, 8p. - En ligne sur le site de la DG Trésor

3-6-12 : les entreprises françaises dans la tempête Covid / Bénassy-Quéré Agnès .- in : Site DG Trésor, 20/04/2021 - En ligne sur le site de la DG Trésor