mardi 04 mai 2021
Selon les résultats de la grande consultation des entrepreneurs [*], 28 % des TPE ont un niveau d'activité meilleur que celui enregistré l'an dernier à la même période (+ 4 %). Ils sont 41 % à en avoir un semblable (+ 8 %), et 31 % à afficher de moins bons résultats (- 12 %).

63 % des dirigeants de TPE sont confiants pour leur entreprise pour les 12 prochains moins (- 6 % par rapport à la précédente enquête). 91 % envisagent de maintenir le nombre de salariés, et 7 % de les augmenter (+ 1 %). Interrogés sur leur rapport à l'innovation, ils sont 43 % à y voir un investissement (+ 3 %), 13 % une prise de risque (- 2 %) et 18 % une condition de survie pour l'entreprise (+ 3 %). 25 % des dirigeants de TPE considèrent que c'est "un mirage plus qu'autre chose" (- 5 points).

Interrogés sur l'action du gouvernement, 53 % des dirigeants de TPE considèrent que celui-ci réussit, dans les décisions qu'il prend, à trouver un équilibre entre les enjeux sanitaires, économiques et sociaux. 70 % jugent en revanche excessive la fermeture des commerces non essentiels, les autres mesures sanitaires étant jugées moins durement. Un dirigeant de TPE sur cinq estime que l'interdiction de déplacement en journée au-delà de 10 km et la fermeture des commerces non-essentiels entraînent de fortes contraintes sur l'organisation de l'activité de leur entreprise.
45 % ont modifié cette organisation suite à l'annonce par Emmanuel Macron d'un troisième confinement, le 31 mars. Un quart ont mis ou maintenu des collaborateurs au chômage partiel, ou reprogrammé des rendez-vous commerciaux. 34 % ont constaté depuis un allongement des délais de livraison.
Pour les mois à venir, ils sont 63 % à envisager une stratégie de stabilité pour leur entreprise, pour poursuivre leur croissance sans faire d'investissement trop important. 20 % seront défensifs, pour maintenir la pérennité de leur activité.

Interrogés sur l'évolution des aides aux entreprises, ils sont 82 % à estimer qu'il faut modifier les critères d'éligibilité des aides, pour n'aider que les entreprises les plus en difficulté. 69 % souhaitent une prolongation de toutes les aides actuelles jusqu'au 31 décembre 2021 et 65 % des nouveaux dispositifs pour les situations pas encore couvertes.


[*] Enquête menée par Opinion Way pour CCI France, La Tribune et LCI, auprès de 610 dirigeants d'entreprises, du 13 au 23 avril 2021.

Source(s) :

La grande consultation des entrepreneurs - Vague 58 - Avril 2021 / OpinionWay pour CCI France, La Tribune et LCI .- in : site Opinion Way, 30/04/2021, 33p. - En ligne sur le site d'Opinion Way