mercredi 18 août 2021
Depuis le début des années 2000, on observe une montée en qualification des emplois (la part des catégories socio-professionnelles de niveau supérieur augmente, la part des catégories de niveau inférieur recule) et une élévation du niveau de diplôme des actifs, notamment des niveaux 6 et 8 (25 % en 2019 contre 9 % en 1994).
Le niveau de diplôme des actifs s'élevant plus rapidement que le niveau de qualification des emplois, les emplois sont pourvus à des niveaux de diplômes toujours plus élevés, ce qui entraîne "une déformation vers le haut de la structure des qualifications."
Cette évolution affaiblit et interroge la validité des normes de qualification, "fondées sur le principe d'une mise en relation des formations et des emplois".

Source(s) :

Les normes de qualification sont-elles obsolètes ? / Guitton Christophe, Molinari Mickaële .- in : Céreq Bref, n° 409, 15/06/2021, 4p. - En ligne sur le site du Céreq