jeudi 14 mai 2020
La Chambre de métiers et de l'artisanat de Charente-Maritime a recueilli les ressentis de 2 851 artisans du département entre le 16 mars et le 30 avril 2020, par téléphone et via une enquête en ligne (toujours active).

En avril 2020, seules 43% des entreprises artisanales de Charente-Maritime continuaient d’exercer une activité, principalement dans le secteur de l’alimentation et du bâtiment.

Les territoires urbains, où la grande distribution est plus présente, et les îles, où les restrictions de circulation ont pu générer des difficultés supplémentaires au maintien de l’activité, sont plus impactés.

80% des entreprises ont subi des baisses de chiffre d’affaires de 50% ou plus en comparaison de l’an dernier.

Sur les 61 % des entreprises ayant déposé une demande de Fonds National de Solidarité, les artisans ont reçu un paiement par la DGFIP d’un montant moyen de 1 307 euros par entreprise au 30 avril 2020. 80 % des artisans ont également sollicité l'aide de l'URSSAF. 84 % des demandes de chômage partiel ont été accordées par la Direccte.

Pour préparer la reprise ou continuer leur activité, 81 % ont besoin de s’équiper en masques et protections individuelles. Certains se heurtent à des difficultés d’approvisionnement de fournitures ou d’équipements de protection individuelle.

Malgré une amélioration, 35 % de leurs fournisseurs habituels sont encore actuellement fermés, ce qui entraîne pour les artisans des retards de fabrication ou de livraison.

Source(s) :

Le vécu de la crise Covid par les artisans du 17 .- in : site CMA Charente-Maritime, 04/05/2020, 1p. - En ligne sur le site de la CMA de Charente-Maritime