lundi 18 mai 2020
Bpifrance Le Lab et Rexecode ont présenté la nouvelle édition de leur baromètre trimestriel sur la trésorerie, l'investissement et la croissance des PME, basé sur les réponses d'un panel de 1579 dirigeants de TPE/PME entre le 20 et le 27 avril 2020.

Sur les 3 derniers mois, la situation de trésorerie des PME s'est très fortement détériorée et les prévisions pour les prochains mois sont pessimistes, les PME anticipant une dégradation de leur trésorerie au cours des 3 prochains mois. Les délais de paiement des clients et vis-à-vis des fournisseurs ont fortement reculé réduits au 2ème trimestre 2020. À l’inverse, les délais de paiement vis à vis des fournisseurs se sont allongés par rapport au trimestre précédent (+3 points), ce qui réduit ainsi le "solde commercial" subi par les PME.

74 % des PME ont eu recours aux organismes de crédit pour financer leur exploitation courante (+ 1 %). Parmi elles, seules 19 % des entreprises ont rencontré des difficultés d'accès au financement, ce qui reste stable.

Les projets d'investissement sont en net recul, 37 % des dirigeants souhaitant investir en 2020 (contre 55 % au trimestre précédent). Les principales dépenses d'investissement concernent le renouvellement et/ou la modernisation des équipements. En revanche, les projets d'extension des capacités ou de création d’une nouvelle implantation régressent au profit de l’introduction de nouveaux produits ou services (45 % après 42 %) ainsi qu’à la mise aux normes (33 % après 30 %).
Le recours au crédit bancaire pour le financement des investissements est en recul (79 %, soit - 2 %), seules 17 % des entreprises rencontrent des difficultés d'accès au crédit d'investissement (+ 1 %).

En lien avec la crise sanitaire, les contraintes de demande sont le principal frein à la croissance, pour 66 % des entreprises (+ 37 %), devant le manque de débouchés et les difficultés de recrutement (29 %)

Le baromètre comporte un focus sur l'impact de la crise du Covid-19 sur les PME. 91% des dirigeants estiment que la crise amputera leur chiffre d’affaires annuel en 2020 : 41% anticipent une baisse comprise entre 10 % et 30 % et 41 % prévoient une baisse supérieure à 30 %. 59 % pensent que le retour à la normale sera difficile après la levée des mesures de confinement.
Les entreprises connaissent assez bien les mesures de soutien mises en place. 79 % ont eu recours à l'activité partielle et 58 % au report d'échéances fiscales ou sociales. 44 % ont sollicité un PGE (prêt garanti par l'Etat) et 5 % le fonds de solidarité. 69 % des PME ayant sollicité un crédit de trésorerie pour surmonter la crise ont obtenu la quasi totalité des montants demandés.
46 % des dirigeants qui avaient des projets d'investissement envisagent de les reporter, et un tiers souhaite les maintenir.

Source(s) :

Trésorerie, investissement et croissance des PME - Baromètre trimestriel / Bpifrance Le Lab, Rexecode .- in : site Bpifrance, 13/05/2020, 20p. - En ligne sur le site de Bpifrance