vendredi 08 janvier 2021
En 2020, l'activité commerciale est durement affectée par l'épidémie de Covid-19.

Les ventes du commerce de détail et de l'artisanat commercial se replient (- 2 %), "après une décennie de croissance régulière". Les ventes de produits alimentaires seraient en revanche en augmentation, notamment en boucherie-charcuterie et primeur, et dans une moindre mesure, en poissonnerie. Le secteur des boulangeries, pâtisseries, confiseries, connaît en revanche un recul important de ses ventes, en raison notamment de la hausse du "fait maison", de l'augmentation du télétravail et de l'interdiction des rassemblements.

Le commerce hors magasin (vente à distance, vente à domicile, commerce de détail sur éventaires et marchés) est en revanche très dynamique (+ 9,7 % en volume).

L'activité du commerce et de la réparation d'automobiles plonge.

La moitié des établissements considère que les mesures de protection sanitaire ont entrainé une réduction de leur productivité ou une augmentation des coûts.

L'emploi salarié du commerce de détail chute de - 1,9 %, celui du commerce et de la réparation automobile, de - 1,4 %.

Source(s) :

La situation du commerce. Tendances 2020 (éd.décembre). Rapport établi pour la Commission des Comptes Commerciaux de la Nation / INSEE .- in : INSEE, 17/12/2020, 45p., (Document de travail) - En ligne sur le site de l'INSEE