vendredi 24 avril 2020
Les résultats d'un sondage OpinionWay pour l’Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) avec le soutien de la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires réalisé auprès d'un échantillon de 348 personnes représentatif de la population des auto-entrepreneurs français, révèlent que 53 % des auto-entrepreneurs estiment que la condition de 50% pour accéder à l’aide mise en place par le Gouvernement pour les auto-entrepreneurs est adaptée à  la réalité de leur facturation.

50 % des personnes interrogées perdent plus de 50% de leur chiffre d’affaires par comparaison entre celui de mars 2020 et celui de mars 2019 et 55 % ont perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires par comparaison entre celui de mars 2020 et la moyenne de leur chiffre d'affaires réalisé entre la date de création et le 29 février 2020.

Pour faire face à la situation actuelle, ils estiment efficace la mise en place d'une allocation forfaitaire / d'un chômage partiel, immédiat et de soutien spécifique aux auto-entrepreneurs leur permettant d’avoir des ressources tout en restant confiné (74 %), les assurances prévoyance maintien de revenus (66%) et l'assurance responsabilité civile professionnelle (60 %). Ils sont plus mitigés concernant la mise en liquidation judiciaire pour bénéficier de l’allocation chômage prévue par la loi Avenir Professionnel (49 %).

Près des 3/4 des auto-entrepreneurs ont l'impression que le Gouvernement se soucie davantage du sort des grandes entreprises que des auto-entrepreneurs. 71 % souffrent déjà de la situation et 58 % craignent que leur activité ne s'en relève pas. 32 % envisagent une liquidation judiciaire.

Source(s) :

Les auto-entrepreneurs face à l'épidémie de Covid-19 / OpinionWay pour l'Union des Auto-Entrepreneurs .- in : site OpinionWay, 16/04/2020, 10p. - En ligne sur le site d'OpinionWay