jeudi 18 mars 2021
L'Observatoire Amarok et le LabEx Entreprendre ont mené du 11 janvier au 2 février 2021 la seconde édition de leur enquête nationale Covid-19, en partenariat avec le réseau consulaire français (*). 1 065 chefs d'entreprise (commerçants, artisans, professionnels libéraux) ont répondu (effectif salarié moyen : 7,28).

Les résultats font apparaître que le niveau d'épuisement professionnel a fortement augmenté, la nature de l'épuisement ayant été modifié avec le confinement, pour passer d'un épuisement lié à une suractivité, à un épuisement d'empêchement. Les effets de la deuxième vague de la crise Covid-19 sont plus néfastes pour la santé mentale des chefs d'entreprise.
La crainte de ne pouvoir bien travailler (empêchement) ou de ne plus travailler (dépôt de bilan) est ce qui épuise le plus les chefs d'entreprise.
Les intentions de vaccination des chefs d'entreprise augmentent avec l'âge, mais aussi en fonction de variables économiques (taille de l'entreprise, patrimonialité).

(*) L'enquête a été menée avec l'appui de la CCI de Côte d’Or, de l’Hérault, du Morbihan, de la Saône et Loire, et la CMA de Vendée.

Source(s) :

2ème Enquête Nationale COVID-19. Entrepreneuriat français, Relance économique & Vaccination / Observatoire Amarok, Labex Entreprendre .- in : Observatoire Amarok, 11/03/2021, 23p. - En ligne sur le site de l'Observatoire Amarok