mardi 05 janvier 2021
L'étude menée par l'INSEE, publiée dans Les entreprises en France 2020, détermine une "accessibilité potentielle localisée (APL) pour mettre en évidence les disparités d'accès à l'offre commerciale à une échelle très locale, en tenant compte de la préférence des consommateurs pour la proximité par type de commerce".
La majorité de la population vit à proximité des commerces de détail : 4 personnes sur 5 à moins de 2 km d'une boulangerie, d'un magasin alimentaire spécialisé ou non, d'une pharmacie. L'accès aux magasins de l'ameublement, de l'habillement ou de l'optique est en revanche plus distant pour certains consommateurs. Plus les magasins sont éloignés des consommateurs, plus leur surface sera importante.
Dans les espaces périurbains, l'accessibilité aux commerces est plus faible que dans les pôles urbains. A l'échelle départementale, l'accès aux commerces reflète également les différences d'urbanisation. L'étude analyse plus finement la situation en Haute-Garonne, à Paris et dans le Morbihan.

Source(s) :

Des commerces moins accessibles dans les espaces périurbains / INSEE, Cazaubiel Arthur, Cohen Clément .- in : Les entreprises en France, 10/12/2020, 14p. - En ligne sur le site de l'INSEE