jeudi 29 octobre 2020
Une enquête Xerfi Specific menée pour le compte de l'U2P a interrogé les artisans, commerçants de proximité et professionnels libéraux sur les objectifs prioritaires qu'ils fixent au plan France Relance présenté le 3 septembre. Les résultats font apparaître les choix suivants : la compétitivité, l'écologie et la cohésion sociale.

39 % d'entre eux soulignent la nécessité d'améliorer la compétitivité des entreprises en préconisant la baisse des impôts de production, devant le renforcement des fonds propres des entreprises, la transformation numérique et le soutien à l'exportation.

Les principales attentes des chefs d'entreprise de proximité se partagent entre le développement des circuits courts, la rénovation énergétique des bâtiments et la décarbonation de l'industrie.

Pour le volet cohésion sociale, les priorités identifiées sont la sauvegarde de l'emploi par un soutien à l'activité partielle, devant l'aide aux employeurs, et la redynamisation des centres-villes.

Plus de la moitié des chefs d'entreprises interrogés affirment qu'ils ne solliciteront pas les dispositifs du plan de relance, jugés trop complexes et chronophages.

Source(s) :

De la nécessité de simplifier l'accès au plan de relance pour les chefs d'entreprises de proximité .- in : U2P, n° 20.10.51, 26/10/2020, 2p., (Communiqué de presse) - En ligne sur le site de l'U2P