jeudi 11 août 2022
Une étude menée par la chaire Première Vision de l'Institut Français de la Mode, auprès de 6 000 consommateurs dans 5 pays (France, Royaume-Uni, Etats-Unis, Allemagne, Italie), révèle que 90 % des consommateurs veulent s'habiller de façon plus responsable. Pour autant, lors de l'achat, le prix reste le premier critère pour les Français, les Britanniques et les Américains, là où les Italiens et les Allemands privilégient la qualité. Le confort est le 3ème critère pour tous.
67 % des consommateurs européens ont acheté au moins un produit de mode durable pour eux-mêmes dans les 12 derniers mois, avec un budget annuel moyen de 189,40 € (160,30 € en France).
Le principal frein à l'achat responsable est le manque d'informations sur les notions de mode durable.
Les principaux critères qui inciteraient à l'achat de mode responsable sont le pays d'origine des productions (pour les Français et les Américains) et le recours à des matériaux écoresponsables (pour les autres pays). Le polyester, l'acrylique et le polyamide sont considérés comme les matériaux les plus nocifs alors que le coton, le lin et la laine sont plébiscités.
Seuls 6,7 % des Français ont su citer une certification écoresponsable. Oeko-tex, Faitrade, Gots sont les plus citées.

Pour le cuir, le manque d'information est constaté, seuls 4 à 5 répondants sur 10 sachant qu'il s'agit d'une retombée de l'industrie alimentaire. Le principal frein à l'achat de ces produits est également le prix, devant les notions de bien-être animal. Les alternatives au cuir animal sont peu connues.

Source(s) :

Mode durable: le manque d'information, premier frein au développement devant le prix / Guinebault Matthieu .- in : site Fashion Network, 05/07/2022, 2p. - En ligne sur le site de Fashion Network