Bpifrance Création
Dossiers Projecteurs. - Paris : Bpifrance Création, dernière édition.
Les dossiers Projecteurs de Bpifrance Création constituent pour les porteurs de projets entrepreneuriaux un outil de premier niveau d’analyse du métier dans lequel ils souhaitent se lancer.
Chaque dossier présente de façon synthétique et pédagogique une description de l’activité sur les plans économique et réglementaire, les tendances, les chiffres-clés du métier et du marché, l’analyse de la clientèle, la règlementation applicable, les contacts et les sources d’information.
Fiches à consulter pour cette filière :
  • Ouvrir une boutique de Prêt-à-porter
  • Se lancer dans l'habillement - créateur de marque, entrepreneur de mode
  • Ouvrir une boutique de lingerie
Documents numériques à commander sur la librairie de Bpifrance Création

INMA
Fiches Métiers. - Paris : INMA. - Les Fiches Métiers de l'Institut National des Métiers d'Art fournissent une information complète sur les métiers d'art : définition,  formation requise, données économiques, panorama des manifestations,  des organisations professionnelles, adresses utiles, presse spécialisée, lieux ressources, sites internet.
Fiches à consulter pour cette filière :
  • secteur Cuir (Bottier main, Fabricant de chaussures, Fourreur, Gainier, Gantier, Gaufreur sur cuir, Malletier, Maroquinier, Mégissier, Parcheminier, Pareur, Sculpteur sur cuir, Sellier, Tanneur, Taxidermiste)
  • secteur Mode (Chapelier-modiste, Couturier, Corsetier, Eventailliste, Formier, Modéliste, Modiste, Plumassier, Tailleur)
  • secteur Textile (Brodeur, Dentellier, Ennoblisseur textile, Fabricant de coiffes, Fabricant d'objets en tissus, Tisserand, Tresseur, Veloutier)
Téléchargement gratuit sur le site de l'INMA

Idées Business
. - in : site Jesuisentrepreneur.fr, 2021, mult. p. - Les fiches "Idées Business" proposent une présentation de différents métiers (marché, tendances, chiffres clés, compétences, spécificités). Fiches à consulter en ligne sur le site Jesuisentrepreneur.fr :

DARES.
Portraits statistiques des métiers. - Paris : DARES, 22/04/2021, mult p.
La Dares présente les portraits statistiques de 225 métiers répartis en 22 catégories sur la période 1983-2018 à partir de l'enquête Emploi (Insee), du recensement de la population (Insee), des données Dares et Pôle emploi.
Chaque métier est caractérisé par des données sur la dynamique de l'emploi, les caractéristiques des personnes en emploi, la qualité de l'emploi, les caractéristiques des employeurs, les demandeurs d'emploi et les tensions sur le marché du travail.
Parmi les catégories de métiers présentées figurent  les métiers des matériaux souples (textile, cuir)
Un comparateur permet de constater les différences entre deux métiers sur les principaux indicateurs.
En ligne sur le site de la DARES

FCGA
Activité et tendances - 2020, l'année de tous les dangers- Paris : FCGA, 01/04/2021.- 20 p. - (France des TPE (La); n°25) 
Le recueil présente l'évolution du chiffre d'affaires en 2020 de 26 professions du commerce et de l'artisanat en France, en comparaison avec celui de l'année 2019. Chiffres clés par secteur d'activité, dont le prêt-à-porter, la lingerie et la chaussure.
Document à commander auprès de la FCGA

Conseil National du Cuir.
Activité des industries françaises du cuir - Année 2020. - Paris : Conseil national du cuir, 2021, 71 p.
En 2020, les industries de la tannerie, de la mégisserie, de la chaussure et de la maroquinerie comptent encore un nombre important de petites unités de production. Il reste très peu d'entreprises françaises dans certaines industries : 39 entreprises pour la tannerie-mégisserie (dont un peu moins de la moitié a moins de 20 salariés), 86 entreprises dans la chaussure (dont 35 ont entre 11 et 50 salariés), et 403 unités de production dans la maroquinerie.
Les données statistiques fournies par le Conseil national du Cuir concernent le nombre d'entreprises, les effectifs, la production, le chiffre d'affaires, les effectifs et les facturations par région, les structures selon les effectifs salariés totaux, et selon les effectifs ouvriers.
En ligne sur le site du Conseil national du Cuir : l'activité de la chaussurela maroquinerie, la tannerie mégisserie, des cuirs et peaux bruts

CSF Mode et Luxe , Seynes (de) Guillaume, Gérardin Frédérique.
Relocalisation et mode durable. - Paris : CSF Mode et Luxe, 19/01/2021, 61 p.
Le 19 janvier 2021, Guillaume de Seynes, président du comité stratégique de filière (CSF) « Mode et luxe », a remis officiellement à Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie les conclusions d'un rapport sur les perspectives de relocalisation et de soutien à la mode durable.
La mission qui avait été confiée au CSF en juillet 2020 consistait notamment à "identifier des axes d’action pour une refonte de la filière sur de nouvelles bases".
Trois grandes convictions émergent du rapport :
- "l’intérêt pour la « mode durable » est une tendance de fond pour l’ensemble des segments de marché,
- la nécessité de réinterroger les modèles économiques pour répondre aux nouveaux enjeux du marché,
- promouvoir le « Fabriqué en France », c’est promouvoir l’image de la France, l’excellence de ses savoir-faire et soutenir l’emploi et le développement locaux."
Des recommandations issues de 4 grands constats sont émises :
- "Le prix reste le 1er facteur d’arbitrage, et le 1er frein à la relocalisation d’activités." Une communication sur la différence de prix entre production délocalisée et production locale, et la recherche d'un bon équilibre entre volume de commandes et rentabilité pour les fabricants doivent être mise en oeuvre ;
- il faut "promouvoir un modèle valorisant la responsabilité sociale, la diminution de l’impact carbone et la durabilité des produits dans les négociations relatives à l’affichage environnemental" et "soutenir les projets et les démarches innovantes de développement de la production de matières naturelles locales ou recyclées" ;
- l'indispensable renforcement de la collaboration tout au long de la chaine de valeur ;
- le besoin d’un soutien de la puissance publique, notamment via les programmes d’investissements d’avenir et le plan France Relance, mais aussi "l’exemplarité dans la commande publique, le soutien aux projets innovants d’industrialisation des filières de tri et de recyclage des déchets textiles", et un travail sur la formation.
En ligne sur le site du Conseil national de l'industrie : le rapport et le communiqué de presse

Conseil National du Cuir.
Le commerce extérieur de la Filière Française du Cuir 2020. - Paris : Conseil national du cuir, 01/03/2021, 36 p.
Le Conseil national du cuir fournit des données statistiques sur le commerce extérieur de la filière cuir et de ses déclinaisons (cuir et peaux bruts, tannerie, mégisserie, chaussure, maroquinerie, ganterie, vêtements) en 2020. Les importations s'élèvent à 9,7 milliards d'euros (- 15 % par rapport à 2019) et les exportations à 11,9 milliards d'euros (- 9 %).
La crise sanitaire a entrainé un affaiblissement de la demande nationale et internationale en termes d'importations de matières premières. 27 % des approvisionnements viennent toujours d'Italie.
Concernant les exportations, la demande étant toujours forte pour le luxe français, les dégâts sont plus limités pour les produits finis (- 9%), alors que les secteurs des matières premières voient leurs ventes à l'étranger reculer de 34 %.
En ligne sur le site du Conseil national du Cuir

Conseil national de l'industrie
Contrat stratégique de filière Mode et luxe 2019-2022. - Paris : Conseil national de l'industrie, 08/01/2019, 48 p.
Le 8 janvier 2019, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, le ministre de la Culture Franck Riester et le président du Comité stratégique de filière Guillaume de Seynes ont signé le contrat stratégique de la filière Mode et Luxe, articulé autour de 6 objectifs.
Le document dresse une présentation de la filière (chiffres clés, enjeux), détaille les axes structurants du contrat stratégique de filière (CSF), les autres actions de la filière (développement international et attractivité de la place de Paris, mise en place d'un démonstrateur de valorisation énergétique du cuir), la gouvernance et le calendrier du CSF.
En ligne sur le site du Conseil national de l'industrie

Portraits statistiques de branche - Les indicateurs textile, y compris fibres synthétiques - Les indicateurs commerce de détail de l'habillement et des articles textiles - Les indicateurs habillement, cuir, chaussure.- in : Site du CEREQ, janvier 2019, mult p.
Données statistiques sur le secteur textile et cuir : caractéristiques de l'appareil productif et indicateurs économiques (les établissements, les entreprises) ; caractéristiques et usages de la main d'œuvre (qualifications, attributs des personnes, pratiques de GRH) ; renouvellement de la main d'œuvre et insertion des jeunes (ancienneté, entrées/sorties, origine de la main d'œuvre, entrée des jeunes) ; zoom par catégories socioprofessionnelles, par sexe et par âge, données sur la part des artisans. En ligne sur la Base de données Mimosa du CEREQ :

ISM , MAAF.
L'artisanat de sous-traitance industrielle en chiffres
. - in : ISM, 01/12/2017, 4 p. - (Baromètre de l'artisanat)
En 2016, près de 29 000 entreprises des activités de sous-traitance industrielle sont artisanales. Elles réalisent un chiffre d’affaires de 14,4 milliards d’euros et emploient près de 97 000 salariés.
Les secteurs les plus importants sont le décolletage et la mécanique industrielle (14 390 entreprises) et la chaudronnerie (8 410 entreprises). Dans les activités de sous-traitance industrielle, les TPE artisanales de moins de 20 salariés pèsent 82 % des entreprises, un quart des emplois salariés et 22 % du chiffre d’affaires.


ISM
Tableau économique de l'artisanat - Cahier 2 : Les secteurs et métiers de l'artisanat en perspective. - Paris : ISM, 15/09/2016, 57p. (Etudes et recherches).
Le cahier II du Tableau économique de l'artisanat dresse un bulletin de santé des secteurs de l’artisanat et pointe les métiers porteurs en matière d’emplois salariés ces cinq dernières années.
Les 350 activités de l’artisanat ont connu un essor du nombre de leurs entreprises, mais plus rarement des emplois salariés.
Au total, sur la période 2009-2014, le tissu artisanal s’est enrichi de 190 000 entreprises, principalement dans les services et le BTP. Mais, dans ces années de morosité économique, la création d’entreprises s’est peu accompagnée de création d’emplois salariés. Fait paradoxal, ce sont d’ailleurs les activités artisanales de l’alimentation – moins prolifiques en nouvelles entreprises – qui affichent un solde positif en matière d’emplois salariés.

Cohen-Solal Lyne
Avec intelligence et talent au bout des doigts : la mode, industrie de créativité et moteur de croissance. - Paris : Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique, 2015, 60 p.
A l'occasion de la réunion du comité stratégique de filière (CSF) Mode et Luxe du Conseil de l'industrie, présidée par Emmanuel Macron et Fleur Pellerin le 15 décembre 2015, Mme Lyne Cohen-Solal, journaliste, a remis et présenté son rapport sur "La mode : industrie de créativité et moteur de croissance".
Après avoir dressé un état des lieux de la filière mode, elle y émet des préconisations pour développer "une filière de créativité au service de la croissance" :
- "retisser la filière et rassembler le secteur pour des objectifs communs et une force de travail ;
- préparer un saut qualitatif dans les formations avec le(s) Master(s) de création ;
- soutenir l'originalité et l'audace de la "mode d'auteur" par la constitution d'une offre de services en faveur d'un vivier de créateurs : "Nouvelle vague de Mode" ;
- renforcer l'hospitalité et le rôle de Paris, stimuler la transversalité de l'écosystème français".
Les actions engagées en 2013 dans le cadre de la feuille de route du CSF ayant été menées à leur terme, un nouveau cycle de travail a été engagé en s'appuyant sur ces préconisations, avant un nouveau comité de filière prévu à l'automne 2016.
Bibliographie, filmographie, annexes.
En ligne sur le site du Ministère de la Culture

Mise à jour le 25/11/2021