mercredi 14 septembre 2022
Selon l'étude menée par l'ADEME, "les low-tech sont une démarche de conception et d'évolution de produits, de services, de procédés ou de systèmes, qui cherche à concilier limites environnementales et ambitions sociales."

Le travail effectué a permis, à travers une étude bibliographique et une trentaine d'entretiens, de tracer les contours du concept de Low-Tech et d'identifer ses conditions de déploiement.

Un document annexe à l'étude dresse un état des lieux et perspectives des low-tech dans différents secteurs, en développant pour chacun les enjeux, les freins à la mise en oeuvre et les facteurs de réussite :
  • agriculture,
  • alimentation (usage du solaire thermique pour la cuisson, par exemple),
  • eau,
  • énergie (technologie solaire thermique à concentration, poêle de masse, par exemple),
  • numérique,
  • objets du quotidien (réparabilité de l'électroménager, ressourceries, textiles de seconde main, cuirs végétaux, par exemple),
  • outils et matériaux (broyeur de végétaux manuel, outils de forage manuels, matériaux biosourcés, par exemple),
  • hygiène et santé,
  • habitat (matériaux de construction biosourcés, par exemple),
  • déchets (repair cafés, ressourceries, recycleries, utilisation des vélos cargos pour collecter les biodéchets, par exemple),
  • mobilité (déplacement à vélo, vélomobile, par exemple).

Source(s) :

Démarches "Low-Tech". Etat des lieux et perspectives / ADEME, Goodwill management, Low-Tech Lab .- in : ADEME, 31/03/2022, mulp., (Expertises) - En ligne sur le site de la librairie de l'ADEME