mardi 17 décembre 2019
Le secteur de la coiffure rassemble en 2018 85 192 établissements, dont 90% sont des indépendants. Il occupe 179 743 actifs, dont 112 253 salariés, 17 754 apprentis et 2 068 contrats de professionnalisation. Plus de la moitié des établissements n'ont pas de salarié.

Le secteur de la coiffure à domicile est en fort développement. Selon l'UNEC, son activité a été multipliée par 4 entre 2000 et 2018 et il compte près de 70 000 clients chaque jour (contre 900 000 dans les salons). Ce développement est notamment lié à l'émergence de plateformes d'intermédiation spécialisées, qui s'adaptent aux contraintes de la clientèle (notamment en termes d'horaires).

Parallèlement, les salons traditionnels évoluent pour faire face aux nouvelles exigences et pratiques de la clientèle, qui a réduit sa fréquentation, passant de 6 à 4 visites par an en moyenne, opte pour des coiffures nécessitant moins d'entretien, et pratique elle-même certains gestes techniques, avec l'appui d'Internet et des tutoriels.

Les innovations développées par le secteur ont également pour objectif de faciliter les recrutements, dans un secteur qui compte 10000 postes vacants.

Source(s) :

Les chiffres-clés / UNEC .- in : UNEC, 24/11/2019, 2p. - En ligne sur le site de l'UNEC

Du taf dans le tif / Rollot Catherine .- in : Monde (Le) [https://www.lemonde.fr/], 24/12/2018, 2p.

En savoir plus :

Consulter les chiffres-clés de la coiffure et le rapport de branche 2018 sur le site de l'UNEC