vendredi 28 mai 2021
Les professionnelles de l'esthétique-spa s'adaptent aux contraintes sanitaires imposées par la crise du Covid-19. Cependant, les spas ont perdu 20 % de leur chiffre d'affaires (50 % de leurs prestations sont interdites car exercées en zone humide) et la vente de maquillage a chuté de 70 % en raison du port du masque
La Confédération nationale artisanale des instituts de beauté et spa (CNAIB-SPA) a mis en œuvre dès le premier confinement un guide des bonnes pratiques de sécurité sanitaire pour les esthéticiennes.
Afin de suivre les tendances du numérique et du digital, des formations d'esthéticienne et conseillère beauté en phygital apparaissent.

Source(s) :

Esthéticiennes. Garder bonne mine / Flayeux Isabelle .- in : Monde des artisans (Le) [https://www.lemondedesartisans.fr/], n° 141, 01/03/2021, 1p.