jeudi 26 janvier 2012
En moyenne, un salon de coiffure utilise 55 litres d'eau par jour pour les shampoings. Les produits techniques utilisés peuvent entraîner chez certains professionnels des réactions allergiques au niveau respiratoire ou cutané.
Pour améliorer la gestion de l'air et de l'eau dans son salon, quelques solutions techniques existent : l'installation d'une ventilation, de mousseurs aux robinets, etc. Les pratiques doivent également être adaptées : couper l'eau lors du shampoing ou de l'application d'un soin, faire fonctionner le lave-linge uniquement si le tambour est suffisamment plein...
Le label "Développement durable, mon coiffeur s'engage", permet de souligner l'engagement du salon pour la protection de l'environnement.

Source(s) :

Air et eau : prenez les devants / Ellero Sandra .- in : Coiffure de Paris [http://www.coiffuredeparis.fr/], n° 1175, 01/01/2012, 3p.