mercredi 20 juin 2018
Selon les résultats d'un sondage mené par l'Institut BVA pour les Institutions de la Coiffure, le développement durable est une thématique qui se situe au centre des préoccupations des Français, qui attendent davantage d'investissement sur le sujet. 40 % d'entre eux jugent que les premiers acteurs attendus pour agir sont les entreprises, les marques et les industriels, 55 % des Français ayant accentué depuis quelques années, les efforts qu'ils faisaient déjà en matière de développement durable, notamment dans leurs comportements d'achats.

Dans le secteur de la coiffure, ils sont 80 % à être sensibles à des salons de coiffure qui préservent la santé de leurs salariés en mettant à leur disposition du matériel ergonomique limitant les maladies professionnelles, ou qui sont attentifs aux risques d'allergies.

64 % sont par ailleurs sensibles au fait que le salon ait obtenu un label en reconnaissance de ses engagements en faveur du développement durable, 60 % étant même prêts à quitter un salon classique pour un salon engagé.

17 % des Français se rendent régulièrement (au moins une fois par mois) chez le coiffeur et 28 % se colorent les cheveux.

Source(s) :

Les Français, le développement durable et le secteur de la coiffure / Institut BVA .- in : site Institut BVA, 28/05/2018, 22p. - En ligne sur le site de l'Institut BVA