mercredi 07 janvier 2009
Le changement de styles de vie et les 35 heures poussent les coiffeurs à revoir leurs créneaux d’ouverture. Finies les plages d’ouverture multiples, désormais les coiffeurs préfèrent se démarquer en choisissant des horaires personnalisés (tôt le matin, tard le soir…) en fonction de leur clientèle privilégiée. Certains vont même jusqu’à réduire leurs horaires et jours d’ouverture pour améliorer leur efficacité ; ceci ne concerne évidemment pas les salons situés en galerie marchande qui visent une clientèle d’impulsion, mais plutôt ceux qui ciblent une clientèle haut de gamme, sur rendez-vous.

Source(s) :

Créneaux d'ouverture : le grand chambardement / SAJNO Catherine .- in : Eclaireur (L'), 10/11/2008, 4p.