jeudi 05 février 2009
Selon une étude du panéliste NPD Group, 85 % des personnes interrogées sur leurs comportements et leurs motivations d’achats dans des grandes parfumeries mûrissent leurs achats à l’avance. Ils se fixent à 60% un nombre de produits limité à acheter, et souvent dans une marque déjà préselectionnée. Les achats d’impulsion sont plus importants dans le maquillage (22%), le soin (14%).

Source(s) :

Les parfumeries séléctives peinent à déclencher l'achat d'impulsion .- in : LSA, 29/01/2009, 1p.