lundi 14 septembre 2009
L'afssaps (agence de sécurité sanitaire des produits de santé) a publié en juin 2009 son "Bilan des effets indésirables" liés à l'utilisation de produits cosmétiques, déclarés dans le cadre de son système de cosmétovigilance.
Avec 193 déclarations en 2008, les effets indésirables constatés sont en forte hausse (126 en 2007). 32 cas concernent la réalisation de tatouages éphémères noirs à base de henné, qui peuvent provoquer des réactions allergiques graves, avec une sensibilisation définitive.
Les teintures capillaires ont provoqué 28 réactions secondaires, dont 10 chez des patients déjà touchés par des réactions allergiques aux tatouages éphémères.
L'utilisation de produits dans un cadre professionnel a provoqué 6 effets indésirables déclarés : 4 dans la coiffure, 1 en esthétique et 1 chez une aide-soignante.

Source(s) :

Cosmétovigilance : bilan des effets indésirables déclarés à l'Afssaps en 2008 / Afssaps .- in : Afssaps, 01/06/2009, 8p. - En ligne sur le site de l'Afssaps