mardi 17 novembre 2009
Afin d'améliorer l’information des consommateurs quant aux éventuels effets nocifs des colorations capillaires et de diminuer leur risque de sensibilisation, la Commission européenne a modifié la directive 76/768/CEE du Conseil en vue d’adapter son Annexe III au progrès technique. Désormais, sur l'étiquetage des produits, le texte "peut provoquer des réactions allergiques" est complété par des avertissements supplémentaires sur l’étiquetage des teintures capillaires oxydantes et de certaines teintures capillaires non oxydantes contenant des substances extrêmement ou fortement sensibilisantes. A partir du 1er novembre 2012, aucun produit cosmétique non conforme ne devra être vendu ou cédé aux consommateurs européens.