lundi 22 novembre 2021
L'ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail, a rendu en juin 2021 un avis relatif aux risques associés aux épilateurs à lumière pulsée intense (IPL). Il a été réalisé dans le cadre d'une saisine de la Direction générale de la santé (DGS) et de la DGCCRF, alors que le règlement européen n°2017/745 relatif aux dispositifs médicaux, qui prévoit d'appliquer aux dispositifs à visée esthétique des exigences comparables à celles s'appliquant aux dispositifs médicaux, est entré en application le 26 mai 2021.

L'ANSES répertorie les effets indésirables (mineurs, modérés et graves) identifiés dans le cadre d'une des IPL conforme aux recommandations. A partir de là, il identifie les facteurs clés à prendre en compte pour appréhender l'exposition liée à ces appareils et recommande de conditionner leur mise sur le marché au respect d'exigences similaires à celles des dispositifs médicaux mettant en oeuvre des technologies équivalentes (en cohérence avec la mise en application du règlement européen). Il définit les contre-indications à l'usage d'IPL et les précautions à prendre.
En termes de maintenance et de cycle de vie des appareils, il recommande notamment la mise en place d'une obligation de contrôle périodique des appareils professionnels, par un organisme certifié.
Il fait de la formation des professionnels un point clé de la prévention des effets indésirables. Pour cela, il recommande la mise en oeuvre d'un socle de compétences a minima sur les connaissances de base liées à la peau, à la technologie et à la maintenance des dispositifs, ainsi qu'un référentiel de formation spécifique à l'utilisation des IPL, avec une validation et une reconnaissance au niveau national.

Enfin, il identifie quelques obligations de moyens pour minimiser certains risques sanitaires : le port de lunettes de protection, les limitations d'exposition de certaines zones, le respect des bonnes pratiques en matière de rasage préalable, de lavage de la zone à épiler, de fréquence des séances.

Source(s) :

Risques associés aux épilateurs à lumière intense pulsée. Avis de l'ANSES, rapport d'expertise collective / ANSES .- in : site ANSES, 09/09/2021, 184p. - En ligne sur le site de l'ANSES