lundi 11 mai 2020
La Fédération Française des Artisans Fleuristes a réalisé une enquête fin mars sur les difficultés rencontrées par les fleuristes et l’impact immédiat du COVID-19 sur leur activité.
28,1 % des 1506 entreprises répondantes n'ont pas de salarié, et 64,8 % en ont de 1 à 5.
90 % des entreprises fleuristes n’ont pas eu d’activité sur la 2ème quinzaine de mars 2020 (l’activité des 10% restantes est sur les commandes en cours, les clients en compte fin de mois, livraisons, etc.). Près de 60 % ont connu une baisse de leur chiffre d'affaires sur le mois de 50 à 70 %. 86 % des entreprises ont subi une perte sèche due à la fermeture précipitée inférieure à 7500 € et en moyenne de 3300 €.
65% des entreprises n’auront plus de trésorerie à fin avril 2020 et 85 % n'en auront plus à fin mai 2020.
91,6 % envisageaient de recourir au fonds de solidarité et 67,5 % au chômage partiel.

Source(s) :

Résultats enquête impact Covid-19 sur votre activité fleuriste du 27 au 31 mars 2020 / FFAF .- in : site FFAF, 08/04/2020, 27p. - En ligne sur le site de la FFAF - Fédération française des artisans fleuristes