mardi 10 décembre 2013
Le modèle économique de la consommation collaborative, dans lequel l'usage prédomine sur la propriété, peut apparaître comme une opportunité pour le secteur du jardin, mais aussi un risque. En effet, les échanges de produits et services (jardinage, échanges de graines et plantes) ou la location d'équipements peuvent apparaître comme une menace pour le secteur.
Pour autant, la mise en place par les entreprises d'actions de consommation collaborative peut être une opportunité pour attirer une nouvelle clientèle, notamment les 25-49 ans, en proposant par exemple des services de livraison de végétaux pour résoudre les problèmes de transport et favoriser l'achat régulier de produits végétaux.

Source(s) :

Consommation : défis et opportunités de la consommation collaborative / Val'Hor .- in : En quête de vert, n° 54, 01/12/2013, 3p. - En ligne sur le site de Val'Hor