mardi 23 août 2022
Financé dans le cadre de l'APR Prévention 2017, le projet SANTPE visait à comprendre comment les dirigeants et salariés de TPE de la coiffure, de la restauration et du bâtiment articulaient les enjeux de santé (physique et mental) et de travail, en regardant aussi bien les facteurs de fragilisation que de préservation de la santé, du point de vue des dirigeants et des salariés.

Il s'appuie sur une approche aussi bien qualitative que quantitative pour aboutir à plusieurs constats :
  • une invisibilisation des problème de santé, liée au déploiement de logiques d'évitement des troubles de santé, des arrêts de travail, de la déclaration des accidents du travail et des maladies professionnelles ;
  • la faible place accordée à la prévention institutionnelle, et le déploiement de pratiques informelles de prévention ;
  • le poids important de l'organisation du travail et des positionnements entrepreneuriaux, et "la place du collectif de travail en lien avec le degré de bonne ambiance qui y règne".

Source(s) :

Santé et travail dans les TPE : le travail avant tout ? L'exemple du bâtiment, de la coiffure et de la restauration / DARES, Legrand Emilie, Darbus Fanny .- in : DARES, n° 30, 01/08/2022, 160p., (Rapport d'études) - En ligne sur le site de la DARES