jeudi 07 novembre 2019
La digitalisation du secteur de la construction européen est en cours mais elle se développe lentement. Au-delà de l'utilisation du BIM, elle comprend la pré-fabrication, avec l'utilisation de robots et d'imprimantes 3D, la numérisation 3D, les drones, ou l'IoT (l'internet des objets).

Le secteur de la construction est composé à 98 % de PME et de micro-entreprises, dans lesquelles l'activité d'innovation régresse et l'investissement dans les technologies est faible. La digitalisation de ces entreprises est donc stratégique pour l'Union européenne.

Un rapport réalisé pour la Commission européenne identifie 10 actions à mettre en oeuvre pour améliorer la digitalisation des petites entreprises. Trois d'entre elles sont jugées prioritaires pour la Commission européenne et devant être mise en oeuvre d'ici trois ans, en partenariat avec les acteurs du secteur de l'industrie de la construction (grandes et petites entreprises), les organisations têtes de réseaux, et les pôles d'innovation numérique (Digital Innovation Hubs, DIHs) :
  • Introduire un manuel interactif et une mesure de la maturité digitale pour faciliter l'adoption et l'implémentation des technologies numériques par les PME de la construction,
  • Soutenir les pôles d'innovation numérique (Digital Innovation Hubs, DIHs) pour accélerer la transformation numérique,
  • Assurer aux employés de la construction une formation (digitale) continue.

Source(s) :

Report: Supporting digitalisation of the construction sector and SMEs. Including Building Information Modelling. .- in : DG Growth, 31/10/2019, 92p. - En ligne sur le site de la DG Growth