mardi 09 février 2021
La Chambre de métiers et de l'artisanat Auvergne-Rhône-Alpes a conduit en partenariat avec le Cerema, une étude [*] sur la mobilité des entreprises artisanales du bâtiment dans la région.

Les principaux résultats indiquent notamment un nombre de véhicules par entreprise estimé à 1,8 soit 92 000 véhicules pour un peu plus de 51 000 entreprises du bâtiment. 60 % n'ont qu'un seul véhicule, 20 % en disposent de 2.

Le parc est équipé d'une motorisation thermique à 99  % (94 % du parc est en carburant diesel). Le VUL (véhicule utilitaire léger) représente 75 % du parc contre 18 % pour la voiture et 6 % pour les camions porteurs. Le financement des véhicules se fait à 43 % par un autofinancement, à 32 % par un emprunt et à 25 % par le crédit-bail et la location financière.

Seules 3 % des entreprises répercutent le coût réel du poste déplacement dans le coût de revient d'un chantier (25 % appliquent un forfait).

32 000 km / an sont en moyenne parcourus (soit 22 000 km / véhicule) pour une entreprises artisanale : environ 25 000 km / an pour les entreprises situées en grandes villes et zones rurales, entre 32 000 et 35 000 km / an pour celles situées en zones urbaines denses et périurbaines. Le rayon d'intervention se situe pour 65 % des entreprises entre 15 et 50 km. 1 entreprise sur 5 intervient à plus de 50 km.

Pour la moitié des entreprises, les temps de déplacement sont de moins d'1 heure par jour (salariés, chefs d'entreprises). Ces temps sont plus élevés dans les grandes villes en raison des difficultés de circulation et de stationnement.

Si 4 % des artisans déclarent avoir déjà acheté un véhicule de motorisation propre (électrique, GNV, hybride ou hydrogène), les intentions d'achat sont de l'ordre de 24 %.
11 % des répondants déclarent avoir suivi une formation à l'éco-conduite.

1 % des entreprises ont acheté d'autres types de véhicules, comme le vélo cargo ou le triporteur électrique : 2 % des artisans déclarent être intéressés pour de futurs projets (6 % dans les grandes villes). 2 % envisagent d'utiliser les véhicules en libre-service ou d'autopartage, 8 % en grandes villes.



[*] Enquête réalisée du 12 mars au 25 mai 2020 auprès de 33 000 entreprises artisanales du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes et inscrites au Répertoire des Métiers (RM) des Chambres de Métiers et de l'Artisanat (1 979 répondants).

Source(s) :

La mobilité des entreprises artisanales du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes / CMA Auvergne-Rhône-Alpes, Cerema .- in : CMA Auvergne-Rhône-Alpes, 08/02/2021, 16p. - En ligne sur le site de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes