mardi 18 août 2020
L'INSEE dresse le portrait des établissements de rénovation énergétique de la région Grand Est.

Au 31 décembre 2015, la région compte, parmi les établissements "des secteurs des travaux d'installation électrique, des travaux de finition (pose de portes et de fenêtres entre autres) et des autres travaux de construction spécialisés (parmi lesquels les travaux de couverture ou de charpente)", 4 670 établissements labellisés « Reconnu Garant de l'Environnement » (RGE) pour la réalisation de travaux d'amélioration énergétique.

L'activité de rénovation énergétique représente 1 % des établissements de la région contre 0,9 % en France de province (France métropolitaine hors Ile-de-France).

Fin 2015, les établissements de rénovation énergétique emploient en moyenne 6,2 salariés, contre 2,1 en considérant l'ensemble des secteurs d'intérêt (travaux d’installation électrique, travaux de finition et autres travaux de construction spécialisés) .

Source(s) :

Rénovation énergétique : le Grand Est mieux couvert, mais pas au regard de la vulnérabilité énergétique / Monchatre Vincent, Rousseau Loïc .- in : INSEE Analyses Grand Est, n° 116, 22/07/2020, 4p. - En ligne sur le site de l'INSEE